Amisnet, Agenzia Radio Comunitaria Campagna Supporto 2005 Amisnet


BREVES NOTES SUR GAZA ET SES ENVIRONS 27/6/07

SOIGNER TALIBANS ET ANTI-TALIBANS, LE PARI (PERDU) DE STRADA 27/4/07

A PROPOS DE GIANNI RUFINI ET L'AFGHANISTAN 9/3/07

UNE FEUILLE DE ROUTE POUR L'AFGHANISTAN 9/3/07

AFRIQUE, ONG CONTRE LE NOUVEAUX ACCORD DE COMMERCE 18/2/07

L'AME DE KABOUL 5/10/06

INTIMIDATION MAFIEUSE A LA RAINEWS24 31/5/06

LA COOPERATION DE REGION ET VILLES 4/4/06

LE JARDIN DANS LE "BASURERO" 3/4/06

LES MUSULMANS DANS LE MONDE 13/2/06

CARICATURES, CEUX QUI EN ISLAM JETTENT DE L'EAU SUR LE FEU 7/2/06

UN "TRAMP" ITALIEN 4/02/06

RDC, LA GUERRE LA PLUS MORTELLE DEPUIS 1945 07/01/06

ENTRE GLOIRE ET PANNE DE RECHAUD / LE VIETNAM DE THIEP 24/10/05

OURAGAN, LA LECON DE PAUVRES 6/9/05

LA COOPERATION DE REGION ET VILLES 4/4/06

Le programme ART / GOLD géré par la plate forme pour les partenariats innovants au PNUD

Christophe Nuttall*

Martedi' 4 Aprile 2006



Pour répondre à la demande croissante de collaboration de la part des Gouvernements des Régions et des Villes qui souhaitent articuler leurs politiques et actions internationales (politique, économique, solidaire) dans un cadre multilatéral, le PNUD a constitué, en 2005, la Plate-forme pour les Partenariats Innovants basé dans son bureau de liaison à Genève.

Cette Plate-forme inclue différentes initiatives et activités, parmi lesquelles l’Alliance Mondiale des Villes contre la Pauvreté (WACAP), l’Initiative d’Appui aux Réseaux Territoriaux (ART) et une série d’activités, dont l’accès aux services essentiels pour tous, avec le secteur privé. Il est attendu du secteur privé qu’il puisse s’impliquer dans le développement local sur des territoires précis et ce à travers l’initiative ART.

L’Initiative ART est mise en oeuvre par le PNUD à la fois comme un cadre d’intervention multi acteurs et comme un instrument méthodologique pour développer les collaborations et synergies pour le développement humain et social au niveau local dans les pays en voie de développement avec pour cible essentielle les Gouvernements des Régions et des Villes. Elle est donc le moyen approprié pour organiser des collaborations et synergies de longue période entre la coopération bilatérale classique, la coopération décentralisée européenne émergeante, les nations Unies et les gouvernments centraux et locaux des pays récipiendaires.

ART est développé par le PNUD en collaboration avec l’UNESCO, l’OMS, l’UNIFEM, l’UNOPS et d’autres organisations des Nations Unies, qui se propose d’être instrument du « nouveau multilatéralisme ». A ce titre, il élabore une alliance stratégique entre les Nations Unies et les gouvernements régionaux et locaux, avec leurs acteurs sociaux publics et privés, pour poursuivre ensemble les objectifs de développement humain décidés par les grands sommets de l’Onu des derniers quinze ans et par l’Assemblée Générale des Nations Unies sur le Millénaire. ART veut contribuer à réduire la pauvreté, la dégradation de l’environnement, les conflits violents, le manque de respect pour les droits humains et les autres manifestations et causes des dynamiques d’exclusion qui caractérisent la globalisation actuelle. En fonction de ces objectifs généraux, L’élément stratégique essentiel d’ART est le soutien au développement local internationalisé. ART, à la demande des pays récipiendaires, intervient en appui à leur politique de décentralisation pour la reconnaissance des rôles et responsabilités des autorités locales dans l’élaboration et la mise en œuvre, par le biais du processus participatif, des Plans Locaux de Développement. ART permet ainsi la mise en place d’un Programme-cadre de développement humain au niveau local ouvert à l’apport de tous les acteurs de la coopération internationale. ART adopte l’approche de développement intégré et sert à améliorer les conditions de vie des populations au sein de territoires locaux et régionaux précis, par le bais de :
• La gouvernance, la programmation et la gestion des processus de développement ;
• L’économie et la création d’emplois ;
• La santé et la protection sociale ;
• L’éducation, la culture et la formation ;
• L’environnement, le développement durable et le patrimoine historique.

Les Programmes-cadre, dans les pays, prennent le nom d’ART GOLD (Gouvernance Locale et développement). Ils sont conçus pour atteindre des objectifs multi acteurs complexes tout en combattant la dispersion des ressources et le manque d’impact qui caractérise la coopération, lorsqu’elle este fragmentée en une multitude de projets séparés, sectoriels et non coordonnés. ART / GOLD offre justement, un cadre de référence unitaire et coordonné aux apports financiers, matériels et humains de tous les acteurs locaux, nationaux et de la coopération internationale, notamment les acteurs de la coopération décentralisée qui établissent des partenariats territoriaux de développement entre collectivités locales du sud et du nord. La coopération décentralisée inclue aussi des partenariats thématiques (technologies, organisation des services, administration publique, économie, environnement, santé, éducation, droits etc.) entre structures publiques, associations, entreprises privées, universités et d’autres acteurs du sud et du nord.

A ce jour ART intervient en Afrique (Afrique du Sud, Algérie, Gabon, Lybie, Maroc, Mozambique et Tunisie), en Amérique latine (Colombie, Cuba, Guatemala and Urugay), en Asie (Sri Lanka), en Europe (Albanie et Serbie Montenegro) et au proche Orient (Liban). Un nombre important de nouveau programme GOLD va démarrer en 2006.

ART donne appui à tous les Programmes-cadre ART GOLD à travers ses activités et programmes internationaux :
ART DECENTRALISED COOPERATION : ce sont les activités d’assistance technique, organisationnelle et administrative qui favorisent l’établissement de partenariats de développement antre collectivités régionales et locales du Sud et du Nord, au sein des Programmes-cadre.

ART IDEASS: c’est le programme international qui s’occupe d’identifier et sélectionner les innovations les plus intéressantes pour le développement humain à travers les contacts avec les institutions compétentes des pays et des concours nationaux. Il présente ces innovations à travers des brochures et en utilisant le système informatif d’Art et diffuse les innovations dans les pays qui le demandent en leur mettant à disposition l’assistance technique des inventeurs ou de centres spécialisés. Il s’occupe prioritairement des innovations élaborées dans les pays du Sud, mais aussi dans le Nord et les diffuse à travers la coopération Sud-Sud.

ART UNIVERSITAS: c’est le programme international qui s’occupe de la formation des cadres du développement local. Il met en rapport entre elles les structures universitaires du Sud et du Nord orientées vers le développement humain et facilite leurs rapports avec les expériences de terrain de la coopération. Il s’occupe aussi de la recherche, de la documentation et de la diffusion de la culture du développement humain.

ART LEDA : c’est le programme qui s’occupe de l’assistance technique dans le domaine de l’économie locale internationalisée. Il favorise aussi la constitution et le fonctionnement des Agences de Développement Economique Local (ADEL) qui favorisent l’accès à l’économie de la part des sujets ayant le moins de garanties.

ART WIN : c’est le programme international qui s’occupe de donner appui aux politiques et aux pratiques de lutte contre l’exclusion sociale et d’alternatives territoriales à l’institutionnalisation.

ART donne une grande priorité à la collaboration avec les Régions (premier échelon de la subdivision politico-administrative des Etats) dans la conviction que c’est à elles de coordonner la programmation et réalisation des politiques de développement local.

L’Initiative ART dispose aussi d’un Comité Scientifique, dont le Président honoraire est Edgar Morin, qui s’occupe de la promotion des politiques, des pratiques et de la culture du développement humain. La Présidence de l’Assemblée Générale des Nations Unies a décidé de considérer ART comme un laboratoire d’initiatives pour alimenter la discussion sur les nouvelles formes de coopération qui devraient accompagner le processus de réforme des Nations Unies.


*Directeur du Centre for Innovative Partnerships (Undp) a Ginevra



Powered by Amisnet.org